Lutte contre la corruption et infractions assimilées : le document soumis à validation

by Fana KADOASSO
0 comment
Spread the love

Après 16 mois de travaux, la Haute Autorité de Prévention et de Lutte contre la Corruption et les Infractions Assimilées (HAPLUCIA) se retrouve les 18 et 19 août 2022 à Lomé, en un atelier technique de validation de la version provisoire de la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la corruption et les infractions assimilées. Cette rencontre permettra au comité de planification stratégique et au comité de pilotage de procéder à la dernière lecture dudit document avant sa validation finale. C’est le président de la HAPLUCIA, M. Wiyao Essohana qui a procédé à l’ouverture des travaux de cette rencontre en présence de l’expert consultant, M. Cissé Ly.

La validation technique du document provisoire de la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la corruption et les infractions assimilées (SNPLCIA), se tient les 18 et 19 août à Lomé. A l’initiative de la Haute autorité de prévention et de lutte contre la corruption et les infractions assimilées (HAPLUCIA), les parties prenantes consolident les acquis pour apprécier et valider le contenu de ce document qui fera du Togo un pays modèle en matière de lutte contre la corruption en vue d’une croissance économique inclusive et durable.

Après plusieurs étapes qui ont consisté à la validation d’étude sur la corruption au Togo, à la création des comités de pilotage et de planification stratégique, au recrutement de l’équipe de consultants, au lancement officiel de l’élaboration de la stratégie nationale, à la validation du rapport d’analyse diagnostique de la situation de la corruption, aux ateliers régionaux d’enrichissement de la version provisoire de la SNPLCIA et à l’atelier de validation des outils de mise en œuvre et du suivi-évaluation, l’heure est à l’étape de la validation technique de la version provisoire du document par le comité de planification stratégique et le comité de pilotage avant sa validation finale.

blank

Pour l’expert consultant, M. Cissé Ly, après 16 mois de travail qui ont consisté à la validation de la phase diagnostique puis à la planification stratégique et opérationnelle, le tout a été consolidé dans un document qu’on appelle document national de stratégie de prévention et de lutte contre la corruption et les infractions assimilées pour la période 2023-2027. « Aujourd’hui, nous sommes presque avant la dernière étape avant la validation nationale. Nous sommes réunis à Lomé aujourd’hui pour procéder à la validation technique de la version provisoire de cette Stratégie. Ce document définit les grandes lignes d’orientation stratégique qui permettront au Togo de réduire de manière significative la corruption. Il y a un rapport diagnostic qui a été validé dont le document contient l’ensemble des problèmes notifiés au sein du Togo contenant la lutte contre la corruption. On a fait l’analyse situationnelle de tous les phénomènes après un travail avec toutes les institutions du pays pour pouvoir faire le diagnostic national. Cela a permis d’avoir ce document aujourd’hui », a-t-il souligné.

Le président de la HAPLUCIA, M. Wiyao Essohana a fait savoir qu’au 21e siècle, on ne tâtonne pas, on planifie, on exécute et on mesure les résultats. C’est ça la raison d’être d’une stratégie. « Aujourd’hui, celui qui ne planifie pas, planifie en réalité son échec. Tout ce que nous voulons réussir nous avons opté d’élaborer une stratégie pour nous permettre d’attaquer efficacement le fléau de la corruption dans notre pays. Nous pouvons résumer le contenu de la stratégie en trois axes. Le premier axe, il faudra renforcer les institutions qui luttent déjà contre la corruption et les infractions assimilées, il faut renforcer le cadre juridique et le cadre institutionnel dédié à la lutte contre le mal ; le deuxième axe va consister à mobiliser tous les Togolais contre le fléau et le troisième, nous voulons asseoir une culture de prévention de lutte contre la corruption dans tous les secteurs, les services du pays », a-t-il dit.

blank

Il faut rappeler que la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la corruption et les infractions assimilées (SNPLCIA) est établie en trois axes notamment le renforcement des cadres juridiques et institutionnel de prévention et de lutte contre la corruption et les infractions assimilées, le renforcement de la participation citoyenne à la prévention et à la lutte contre la corruption et les infractions assimilées et le développement d’une culture de prévention et de lutte contre la corruption et les infractions assimilées dans les services publics.

Related Articles

Laisser un commentaire

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?
-
00:00
00:00
Update Required Flash plugin
-
00:00
00:00