L’Ecrivain Innocent Kagbara fait découvrir son livre aux populations de Tsevié, Tchamba et Bafilo

by Fana KADOASSO
0 comment
Spread the love

Après sa tournée européenne pour la dédicace de son livre intitulé : « Le Togo et l’usure de la francophonie de la nécessité de rejoindre le Commonwealth », l’écrivain Innocent Kagbara était ce mardi 30 août 2022 à Tsevié, Tchamba et Bafilo pour faire découvrir son œuvre à ses nouveaux lecteurs.

Les populations de Tsevié, Tchamba et Bafilo ont fait pour la première fois la connaissance de l’œuvre de l’honorable député Innocent Kagbar ce mardi 30 août 2022. Jeunes, enfants, adultes y étaient pour, en premier lieu, rencontrer le jeune député puis dans un second temps comprendre l’importance pour le Togo de s’ouvrir à d’autres partenaires et d’adopter le multilatéralisme.

blank

A Tsevié, l’écrivain est revenu sur le système colonial français qui, non seulement profite qu’à la métropole, mais aussi est un handicap pour l’émancipation des peuples. « Le système éducatif en place tue nos jeunes talents. Chez les anglais, vous faites un pied à l’école et un pied dans l’entreprenariat.  Contrairement au système classique français », a laissé entendre l’entrepreneur, député et désormais écrivain.

blank

Pour lui, le changement doit commencer par les mentalités des dirigeants des pays francophones.

« Nos nations doivent entretenir des relations décomplexées. Et dorénavant, nous appliquerons la réciprocité sur le plan diplomatique. Vous recevez nos présidents à l’Elysée, on vous reçoit aussi dans notre palais. Vous nous envoyez un de vos ministres accueillir nos présidents à l’aéroport, on fait pareil si vous venez chez nous. Il est temps de sortir du joug colonial. C’est certes difficile à faire, mais pas impossible. Nous devons profiter des avantages qu’offre le Commonwealth pour l’avenir de nos enfants et de notre pays », a-t-il ajouté.

blank

La rencontre de Tsevié a été une aubaine pour les uns et les autres d’aborder des questions de l’entrepreneuriat des jeunes au député Kagbara et le remercier pour sa démarche d’explication aux populations de Zio.

A Tchamba, le message de l’écrivain n’a pas changé.

« Il faut que les mentalités changent ! On doit pouvoir quitter l’étape où il faut toujours espérer des aides piégées du FMI et de la Banque Mondiale pour une autonomie digne de ce nom. Le monde anglais offre plus cette autonomie que le système francophone. Néanmoins nous ne disons pas de faire totalement dos à la francophonie mais allons chercher de nouvelles opportunités chez les anglais », a-t-il signifié.

blank

Une initiative véritablement félicitée par les participants à la séance de dédicace. « J’ai vraiment aimé cette approche de l’auteur de livre. Il est vraiment temps qu’on quitte l’étape de quel diplôme as-tu à qu’est ce que tu sais faire ? C’est d’ailleurs ce qui m’a poussé à acheter ce livre » a avoué Bimizi Tchaa, enseignant à Tchamba.

blank

Notons que la tournée nationale de l’écrivain Kagbara va se poursuivre dans les préfectures d’Assoli, Binah, Dankpen, Tchaoudjo et Ogou dans les jours à venir.

 

Related Articles

Laisser un commentaire

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?
-
00:00
00:00
Update Required Flash plugin
-
00:00
00:00