Togo/ 69 sous-officiers de la 25ème promotion de l’EFOFAT-Pya reçoivent leurs épaulettes : le Gal. Dadja Maganawe salue la vision éclairée du Chef de l’Etat et invite les impétrants à prendre à cœur la question de la sécurité et à être au service du peuple

by Fana KADOASSO
0 comment
Spread the love

Soixante-neuf élèves officiers dont 7 filles de la 25ème promotion de l’Ecole de formation des officiers des Forces Armées Togolaises (EFOFAT-Pya) ont reçu, le vendredi 26 août 2022, leurs épaulettes de sous-officiers au terme de deux ans de formation. Ceci au terme de 2 ans de formation. Cette promotion baptisé Loyauté a pour parrain Faure Essozimna Gnassingbe Chef de l’État Togolais. Ces 69 élèves officiers ont prêté serment de servir leur patrie avec fidélité, justice et loyauté. Ils sont désormais outillés pour commander une section d’infanterie. La cérémonie de remise a été présidée par le chef d’Etat-major des FAT, le Gal de Brigade, Dadja Maganawé, représentant du chef de l’Etat, entouré des officiers supérieurs des FAT, des autorités administratives, politiques dont les préfets de la région de la Kara, des parents et amis des récipiendaires.

Deux phases ont marqué le déroulement de cet événement. La 1ère consacrée au baptême de la 26ème promotion dénommée « Promotion Sanlouaga » dont le parrain est le président de la République du Congo, Denis Sassou-Nguesso. Sanlouaga est une localité de la préfecture de Kpendjal prise pour cible par le djihadisme en novembre 2021.

blank

Élèves officiers de la Promotion « Sanloaga »

La seconde phase a consisté à la remise d’épaulettes de sous-officiers aux élèves de la 25ème promotion dite « Promotion Loyauté », dont le parrain est le président de la République Togolaise, Faure Gnassingbé. Cette promotion sortante est composée de soixante-neuf officiers à savoir : 49 Togolais et 20 des autres pays (Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Centrafrique, Congo Brazzaville, Guinée Conakry, Côte d’Ivoire, Mali, Niger et Tchad). Après avoir reçu leurs épaulettes des mains du chef d’Etat-major, ces sous-officiers de la 25ème promotion ont prêté serment de servir leur patrie avec fidélité, justice et loyauté.

blank

Officiers de la Promotion Loyauté prêtant serrement devant le drapeau

A l’occasion, le commandant de l’EFOFAT, le Colonel KILIMOU Manzama – Esso a indiqué que la présente cérémonie confère à la 25ème promotion sortante une lourde responsabilité surtout en ces moments où la situation est assez préoccupante dans le nord du pays. Il a témoigné sa reconnaissance à la première hiérarchie du pays, pour le soutien sans cesse renouvelé permettant d’assurer une formation de qualité.

blank

Colonel KILIMOU Mazama-Esso, Commandant de l’EFOFAT

Le commandant Kilimou a invité la promotion sortante à s’approprier des qualités intellectuelles, le sens de la loyauté, la bravoure, le goût de l’effort et la confiance pour une bonne carrière d’officier. Il a appelé la 26ème promotion à prendre la mesure de la formation au regard des défis sécuritaires actuels.

blank

Officiers de la Promotion » Loyauté » après le port de galons de Sous-lieutenant

« Vous serez bientôt engagés dans des situations complexes où vous devez faire appel au savoir-faire et au savoir être que vous avez acquis durant votre formation. Vous êtes certainement au premier contact avec l’ennemi. Deux principes combinés harmonieusement doivent retenir votre attention : la compétence et la discipline », a-t-il fait savoir.

blank

Dans son allocution de circonstance, le chef d’État-major des FAT, le Général de Brigade Dadja Maganawe a rendu un vibrant hommage au chef de l’État, chef des Armées qui a placé la sécurité des populations et la défense de l’intégrité territoriale du Togo au cœur de ses préoccupations. Il a demandé aux élèves officiers de « promotion loyauté » de prendre pour modèle leur parrain un grand homme politique et un visionnaire dont leur promotion porte le nom et d’œuvrer pour relever les défis sécuritaires, notamment la lutte contre le terrorisme. Il a également demandé à cette promotion de s’inspirer de l’exemple de leurs aînés qui ont toujours servi dans le respect de leur devise « valeur et discipline ». Le chef d’État-major a félicité ces sous-officiers pour le choix du métier des armes, un métier de vocation nécessitant un sacrifice suprême.

blank

Le chef d’État-major des FAT, le Général de Brigade Dadja Maganawe dans son allocution

« M’adressant aux jeunes, d’officiers « Promotion Loyauté », dont nous célébrons aujourd’hui, le triomphe, je vous demande de prendre pour modèle votre parrain qui est un grand homme politique et un visionnaire. Il a une vision pour le Togo et il la réalise. Vous devez aussi vous inspirer des exemples donnés par vos aînés qui ont toujours servi dans le respect de votre devise « valeur et discipline ». Je voudrais vous féliciter d’avoir choisi le métier des armes car c’est un métier qui nécessite la possession de compétence peu commune. Mais c’est aussi et surtout une vocation qui a souci de particulier qu’elle implique, l’éventualité du sacrifice suprême. Comme jamais, il est exigé de vous du patriotisme, de l’honnêteté et du professionnalisme. Vous êtes sans doute imprégnés de réalités sécuritaires auxquelles font face nos pays avec en point d’orgue la menace terroriste. Vous ferez face à des situations périlleuses et inexplicables qui parfois vous appelle à abdiquer sans coup férir. Si cette tentation vous venait à l’esprit, rappelez-vous que des millions de citoyens comptent sur vous pour leur quiétude », leur a-t-il conseillé.

blank

Un défilé des éléments de la gendarmerie, de la Base Chasse de Niamtougou, du Centre National d’Instruction, du Régiment Parachutiste Commando et du Régiment de la Garde Présidentielle a marqué la fin de la cérémonie.

blank

Le CEMG posant avec les officiers de la “Promotion Loyauté”

L’EFOFAT de Pya est une école de référence elle a été créée en octobre 1995, par feu président, Gnassingbé Eyadema. Elle a formé jusqu’à ce jour, 805 officiers nationaux et ceux des autres pays africains. Face aux exigences de l’heure, elle a entamé la modernisation du système de formation en augmentant sa capacité d’accueil. Ainsi, en dehors d’un laboratoire anglais mis en place en juin 2021, un amphithéâtre et une salle polyvalente d’une capacité respective de 144 et 60 places sont en cours de réalisation ainsi que la construction d’un bloc de logement pour le personnel féminin.

Related Articles

Laisser un commentaire

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?
-
00:00
00:00
Update Required Flash plugin
-
00:00
00:00