Risque d’inondation : la CEB prend déjà des précautions et sonne l’alerte

0
508
Les vannes ouvertes
Spread the love

Suite à une pluie diluvienne dans la nuit du 03 au 04 septembre 2022, le fleuve Anié est en crue. Et pour éviter une éventuelle inondation aux conséquences incalculable, la Communauté Electrique du Benin (CEB) a procédé aux essais de l’ouverture des vannes à la centrale hydro-électrique de Nangbéto, pour faire écouler le trop plein. « Aujourd’hui, 3 septembre 2022, la CEB procède aux essais de l’ouverture des vannes à la centrale hydro-électrique de Nangbéto. Comme prévu, les vannes étaient ouvertes à 9h00, actuellement, il est 9h26mn. Il reste 34 mn pour fermer toutes les vannes. C’est juste un essai. Nous sommes déjà à la côte 142,66 et on ne doit pas dépasser 144 », renseigne un responsable de la CEB dans un audio.
Dans un autre audio, M. Pascal Directeur de la centrale hydro-électrique de Nangbeto, fait savoir qu’il s’agit d’un essai mais en prenant soin de mentionner la situation de la crue du fleuve Anié dans la journée du 04 septembre 2022. Il informe par ailleurs que face à cette situation, le Directeur Général de la CEB a ordonné les releveurs du site de Nangbeto de commencer par laisser passer les trop pleins qui arrivent dès dimanche 4 septembre 2022, avec des débits non inondables. Ceci pour pouvoir casser les crues de déversement dans l’avenir.


« fleuve Anié est débordé et sorti de son nid. Une vidéo nous a été envoyée ce matin par le chef PCT de la localité. Le releveur d’Anié nous a dit qu’il n’a pas pu accéder à son lieu de relevé habituel. Tout a été envahi par l’eau. Ensuite, le niveau hydrométrique de la règle de Kolokopé a augmenté. Alors que c’est cette règle qui nous renseigne de la quantité d’eau venant de la région septentrionale et qui va en direction de Nangbeto. Par ailleurs, le barrage de SINTO à Anié est presque rempli puis qu’ils sont à presque 1m de leur niveau de remplissage et bientôt, ils vont commencer par laisser passer les trop pleins et tout ça en direction du barrage de Nangbeto. Cinquièmement, toute la nuit du 3 au 4 septembre dans notre localité ici, il y a eu une grande pluie qui a balayé toute la région et les apports instantanés ne font qu’augmenter le niveau de notre barrage. Toutes les eaux du nord d’Anié et celles que le barrage de SINTO va commencer par laisser passer bientôt viendront s’ajouter à celles qui est dans notre retenu. C’est pourquoi, le Directeur Général de la CEB a ordonné les releveurs du site de Nangbeto de commencer par laisser passer les trop pleins qui arrivent dès ce dimanche 4 septembre 2022, avec des débits non inondables. Ceci pour pouvoir casser les crues de déversement dans l’avenir. Actuellement nous sommes à la côte 142, 95 alors qu’hier à la fin des essais nous étions à 142,66. La situation a changé. Nous sommes dans les débits de 980, ça veut dire que bientôt 1000. C’est pourquoi, nous tenons à informer tous les acteurs qui interviennent dans la gestion des crues d’inondations causées par le fleuve mono au Togo et au Benin que dans la journée du dimanche 4 septembre 2022, nous allons commencer par laisser passer progressivement les eaux qui nous envahissent ici », fait savoir la CEB.
Comme on peut le constater, il s’agit des essais de l’ouverture des vannes de la centrale hydro-électrique de Nangbéto. A travers ces essais la CEB voudrait prendre des précautions pour éviter d’éventuels risques d’inondation et appelle par la même occasion, la population ainsi que les usagers de ces localités à plus de prudence.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici