La 6ème édition de la Semaine nationale du cinéma togolais effective depuis mardi 06 septembre 2022

0
554
Spread the love

La 6e édition de la Semaine Nationale du Cinéma Togolais a été ouverte le 6 septembre 2022, à Canal Olympia Godopé à Lomé. Placée sous le thème : « Soutien à la création et à la production cinématographique et audiovisuelle au Togo ». Plusieurs projections de films et un concours doté de prix sont au programme de cette édition. La cérémonie de lancement a été présidée par le ministre de la Culture et du Tourisme, M. Kossi Gbényo Lamadokou, en présence du Directeur National de la Cinématographie, M. Denis Koutom, et des invités.

La salle Olympia Godopé à Lomé a servi de cadre à la cérémonie d’ouverture de la 6ème édition de la Semaine nationale du cinéma togolais (SNCT), le mardi 06 septembre 2022.  C’est le ministre de la Culture et du Tourisme Dr Kossi Gbényo Lamadokou qui a présidé cette cérémonie.

Personnalités, cinéphiles, acteurs culturels et autres sont conviés à la célébration du cinéma togolais du 6 au 10 septembre à Lomé. En effet, lancée le vendredi 26 août 2022, au Palais des Congrès de Kara, la Semaine Nationale du Cinéma Togolais a débuté le 6 septembre 2022, à Lomé.

Dans son intervention de circonstance, le directeur national de la Cinématographie, M. Denis Koutom a affirmé que la présente édition est significative à plus d’un titre. Elle l’est, parce que c’est la toute première fois que le lancement de ce prestigieux évènement a été fait à l’intérieur du pays, notamment à Kara, il y a une semaine. Elle est aussi particulière, parce que pour la première fois, les acteurs de toutes les régions du pays se sont retrouvés autour des ateliers de formation. « Nous avons pu, en effet, regrouper à Kara et à Kpalimé, 33 scénaristes venus des régions des Savanes, de la Kara, de la Centrale et des plateaux sur le thème de “l’Importance de l’écriture scénaristique dans la fabrication d’un film”, du 26 au 30 août dernier. Pendant la même période, 15 acteurs du cinéma de la région Maritime et du Grand Lomé, se sont rencontrés à Lomé pour échanger sur le thème de “la critique du cinéma”.  Au total, quarante-huit (48) jeunes acteurs ont vu leurs capacités renforcées pendant cinq jours ». Il est prévu aussi un concours, un aspect compétitif, afin d’encourager les jeunes réalisateurs à tendre vers l’excellence, dans un esprit de challenge positif.

La semaine nationale du cinéma togolais 2022 connait une particularité. Il s’agit de la mise en compétition d’une vingtaine de film dans les catégories documentaire et fiction court et long-métrage. Pour cette compétition, la Direction nationale de la cinématographie a enregistré plus d’une vingtaine de productions toutes catégories confondues. « Nous avons voulu qu’à partir de cette édition il faut introduire la notion de compétition. Nous pensons que c’est à partir de à cette notion que le cinéma togolais peut effectivement évoluer.  Nous aurons à la fin à primer les premières réalisations en documentaire et fiction court et long métrage. C’est juste pour les encourager et susciter l’émulation chez les meilleurs producteurs afin que le cinéma togolais rentre vraiment dans la logique des créations internationales », a-t-il déclaré.

Autre innovation de cette année dont a parlé le Directeur national de la cinématographie, le lancement de la SNCT qui s’est déroulé à Kara le 26 août dernier. La délocalisation de ce lancement revêt un sens que le DG Denis Koutom explique bien, « Nous sommes toujours dans cette logique que le cinéma togolais soit vu des togolais. C’est pour cela que nous avons même organisé un lancement cette année à l’intérieure du pays. C’est pour approcher le cinéma togolais du Togo profond. Parce qu’il y a aujourd’hui encore des gens qui pensent que le cinéma togolais n’existe pas ».

Plusieurs activités sont inscrites à l’agenda : des projections de films fictions, courts et longs métrages, des documentaires et des séries à Lomé et dans les régions. Des Master class sont aussi organisés. A Lomé, un mini marché des œuvres cinématographiques est installé pour permettre aux uns et aux autres de découvrir encore plus le cinéma togolais chez eux.

Dans son discours d’ouverture, Dr Kossi Gbényo Lamadokou invité à tous les cinéastes togolais, tant professionnels qu’amateurs, à oser s’investir comme de véritables entrepreneurs culturels afin de bénéficier du cadre favorable et des conditions incitatrices que le gouvernement est en train de mettre en place. Il les a également invités au professionnalisme dans l’optique de hisser le 7ème art togolais sur l’échiquier international. Le ministre s’est réjoui de l’innovation apportée à cette édition ; le concours national de films, dont l’objectif est de susciter l’émulation au sein de la corporation des cinéastes et de récompenser les meilleurs. Selon lui, le thème de cette 6e édition, « Soutien à la création et à la production de l’industrie cinématographique et audiovisuelle au Togo », s’inscrit dans la volonté du gouvernement de faire de la culture, un levier important dans la création d’une offre touristique de loisirs.

M. Kossi Gbényo Lamadokou, ministre de la Culture et du Tourisme lançant les activités de la 6ème édition de la semaine national du cinéma togolais

« Pour rappel, depuis le 29 septembre 2021, le gouvernement, sous le leadership éclairé de Son Excellence Faure Essozimna Gnassingbé, président de la République, a insufflé un nouveau dynamisme au secteur cinématographique togolais avec la promulgation de la loi portant Code du cinéma et de l’image animée. Cette loi qui est désormais le vade-mecum de l’industrie cinématographique et audiovisuelle, nous impose de mettre en œuvre certaines actions et je peux vous rassurer que plusieurs décrets d’application sont en cours de préparation pour opérationnaliser tout le dispositif nécessaire à sa mise en application, dont entre autres, ceux relatifs à la mise en place du Centre national du cinéma et de l’image animée (CNCIA) et du Fonds de soutien à l’industrie cinématographique et audiovisuel (FoNSICA) », a-t-il souligné.

Durant cinq jours, le public est invité à faire le déplacement de Canal Olympia Godopé pour suivre les projections de films. Au total, 20 œuvres, dont 03 documentaires et 17 films fictions sont en compétition. Trois (03) séries seront projetées en hors compétition.

La cérémonie de clôture, couplée de la remise de prix aux lauréats, se tiendra le 10 septembre prochain toujours à canal Olympia Godopé.

Rappelons qu’en prélude au démarrage officiel des activités de la semaine nationale du cinéma togolais, des formations ont été organisés à l’endroit des acteurs du cinéma du 26 au 30 août 2022 à Lomé, Kpalimé et Kara. Ces formations ont eu pour sujet : L’importance de l’écriture scénaristique dans la fabrication d’un film et la critique cinématographique. Au total 47 cinéastes ont pris part à ces sessions de formation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici