Wawa 1/Fin de la 2eme session ordinaire de l’année : l’élaboration du budget supplémentaire exercice 2022 objet de la rencontre

0
489
Spread the love

Les travaux de la deuxième session ordinaire de l’année 2022, de la commune Wawa 1 ont pris fin le vendredi 2 septembre 2022.  Ouverte le mardi 30 août à Badou, sous le thème « rôle du conseil municipal, planification et gestion communale », cette session est marquée essentiellement par l’élaboration du budget supplémentaire exercice 2022. L’autre temps fort de ces assises a été l’atelier de formation des élus locaux, initié par l’ONG JVE. La cérémonie d’ouverture de cette session a été présidée par M. Issa Touré, secrétaire général de la préfecture de Wawa.

Les rideaux de la deuxième session ordinaire de l’année 2022, de la commune Wawa 1 sont tombés le vendredi 2 septembre 2022. Ouverte le mardi 30 août à Badou, sous le thème « rôle du conseil municipal, planification et gestion communale », cette rencontre a permis au conseil municipal d’analyser et adopter la proposition de budget supplémentaire de l’exercice 2022.

Il est important de préciser que le compte administratif exercice 2021, de la comme Wawa 1 est déficitaire et cela a impacté négativement sur le budget. Ce qui a obligé le conseil communal à réduire les dépenses de fonctionnement et d’investissement par rapport aux résultats de l’exercice 2021. Pourquoi cette deuxième session ordinaire a été consacrée essentiellement à l’élaboration du budget supplémentaire. Pour y arriver, il a été décidé qu’un effort soit fait dans la mobilisation des ressources financières pour que le compte administratif exercice 2022 puisse connaître un résultat positif à la fin de l’année en cours.

Les conseillers municipaux ont également débattu des problèmes de la cascade d’Akoloa. Sur cette question, il a été reconnu unanimement que la perception des taxes par Akloa Tour est une ingérence dans les affaires de la commune. Le conseil a pour cela demandé au maire de collaborer avec le préfet afin de prendre les dispositions nécessaires conformément à la note du ministre de l’Administration Territoriale, qui demande que la commune se réfère au besoin des forces de l’ordre pour mettre de l’ordre et cesser ces pratiques à Akloa. Les conseillers municipaux se sont aussi penchés sur la divagation des bêtes dans la commune.

Outre l’élaboration du budget supplémentaire, le conseil a consacré une journée entière à un atelier de formation à l’intention des conseillers municipaux « sur le rôle et la responsabilité des élus locaux, comment faire la planification et la gestion communale ». Cette formation a été assurée par la JVE, une ONG partenaire de la commune Wawa 1.

Intervenant à l’ouverture des travaux, le maire de Wawa 1, Assamoah Yao Ogah a indiqué que le compte administratif et d’investissement de l’année dernière a été déficitaire de 6.715.272 F CFA. « Il est nécessaire pour nous de renforcer les capacités de mobilisation des ressources inscrites au budget et de réduire raisonnablement les dépenses de fonctionnement afin de dégager un résultat global positif à la fin de l’année en cours », a-t-il martelé. Pour ce faire, il a invité les conseillers et les contribuables à apporter leurs pierres à la construction de la localité à travers la mobilisation des ressources nécessaires.

Le secrétaire général de la préfecture de Wawa, Issa Touré a pour la circonstance invité les élus locaux, à plus de pragmatisme dans la conception, l’analyse et les propositions de solutions idoines en vue de l’atteinte des objectifs de développement local. Il a exhorté les conseillers à avoir leur document de base notamment le Plan de Développement Communal (PDC), pour une gestion efficiente et durable de la commune.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici