Kouma-Adamé : Le Centre d’Action pour le Développement Rural (CADR) initie un programme de  » Vacances Utiles  » à l’endroit des meilleurs élèves de la commune Kloto 3

0
153
Spread the love

Les apprenants togolais profitent chaque année des congés et des vacances après la fin des cours et des examens de fin d’année. Seulement, ils ne mettent pas vraiment à profit ces temps de pause.
En effet, après l’effort, le réconfort. Ces mots illustrent bien la nécessité d’un temps de repos ou de distraction à la suite d’une longue période de travail.

Dans l’optique de permettre aux apprenants de la commune Kloto 3 de ne pas désapprendre, le Centre d’Action pour le Développement Rural (CADR), basé à Kouma-Konda, une structure de développement à la base dont l’objectif principal vise à rechercher des solutions idoines aux problèmes qui constituent un frein au développement des milieux ruraux au Togo, a organisé au cours de ces vacances, une série d’activités à l’endroit des élèves de la commune Kloto 3.

Cette initiative, rassembleuse, s’inrscrit dans le cadre de la mise en œuvre de son programme dénommé « Vacances Utiles ». Les participants ont eu à acquérir des compétences pratiques grâce au programme. Joignant le plaisir à l’essentiel, ce programme met un accent particulier sur la culture de l’entrepreneuriat, des valeurs civiques et citoyennes, de la promotion du vivre-ensemble, la tolérance, la paix et le respect d’autrui.
Divers ateliers ont meublés cette session, notamment des activités manuelles, des causeries éducatives, des activités sportives et culturelles, tels qu’une visite de terrain et de découverte à l’INFA de Tové où ils ont eu à échanger avec l’administration de ladite institution sur les diverses formations offertes, les débouchés et modalités d’inscription ; Ensuite ils ont eu à visiter et à s’entretenir avec l’un des responsables-formateurs à l’ENAM-ENSF de Kpalimé sur la formation des infirmiers et de sage-femme d’État. Une sortie pédagogique leur a permis également de découvrir le CEFA-JVE à Tsiko.

 » De nos jours, l’entrepreneuriat étant le maître mot du monde, il faut accompagner les jeunes filles et garçons à se tourner vers les métiers porteurs dans plusieurs domaines comme l’agriculture, l’élevage, la foresterie, l’agro-foresterie, le génie rural et les métiers du secteur de la santé « , a déclaré Alexandre PITASSA, Chef Division à l’ONG CADR.

Il est à noter que l’ONG CADR œuvre aux côtés des communautés rurales pour le renforcement de leurs capacités en vue de l’amélioration de leurs conditions de vie socio-économiques et culturelles dans une approche de développement humain durable et participatif et en harmonie avec leur écosystème.

                                                                                                   Jean-Marc Ashraf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici