Kérn/Pessidè dispose désormais d’un centre culturel ouvert au public : une œuvre sociale de la SAFER

0
392
Coupure du ruban par Yaka Tchao (au milieu) et le maire Séoute (1er à droite)
Spread the love

La cérémonie d’inauguration du centre communautaire de Pessidè s’est déroulée le samedi 24 septembre en présence des conseillers municipaux de la commune Kéran 1 et des autorités traditionnelles de cette localité dans le canton de Pessidè à 11 km au nord de Kantè.

Ce centre est constitué d’une part, d’un bloc administratif composé d’une salle de réunion, d’un bureau, d’un local technique, d’un magasin et d’un bar. D’autre part, au bloc sanitaire, on y retrouve un guichet ainsi que des espaces publics et un parking. Le centre est équipé d’un ordinateur de bureau, d’une imprimante multifonctions, de 25 chaises de bureau, de 150 chaises et tables pour le bar. Il est également équipé d’un forage à château d’eau avec un poly- tank d’une capacité de 5000 litres et d’un générateur photovoltaïque d’une puissance de 500 watts.

Vue partielle d’un espace public du centre

La coupure du ruban donnant accès aux locaux a été présidée par Yaka Tchao Assim et Séoute Alouandjou respectivement représentant du directeur général de la Société autonome de financement et d’entretien routier (SAFER) et maire de la commune Kéran 1.

Yaka Tchao a fait savoir que la SAFER est une société publique engagée à accompagner les actions du gouvernement dans sa politique de consolidation du développement social et le renforcement des mécanismes d’inclusion prônées par le chef de l’Etat. Il a témoigné sa reconnaissance à Yao-Gnossinaké Mékissani, directeur de l’entreprise CON.HU ayant réalisé les travaux de construction.

Entrée principale du centre culturel

En réceptionnant l’ouvrage, le maire Séoute Alouandjou a invité la population de Pessidè et ses environs à faire bon usage du centre et à assurer sa sécurité. « Nous devons prendre soin de ce joyau qui se veut un cadre d’échange et de partage, un lieu de convivialité et de réjouissances », a conclu le maire Séoute. L’ambiance a été entretenue par divers groupes folkloriques. La visite des lieux a mis fin à cette cérémonie.

afriquemedia.info avec ATOP

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici