La Jeunesse Consciente des Défis de l’Environnement (JCDE) au cœur de la protection de l’environnement

0
256
Spread the love

Le 16 septembre a été désigné par l’Assemblée Générale des Nations-Unies comme la Journée Internationale pour la préservation de la couche d’ozone. Pour la célébration de cette année placée sous le thème « le protocole de Montréal à 35 ans : une coopération mondiale pour protéger la vie sur terre », les jeunes militants écologistes du club JCDE d’Atakpamé ont organisé le dimanche 18 Septembre 2022, une causerie débats autour de la problématique de la destruction de la couche d’ozone. Un thème qui invite les états à poursuivre la sensibilisation pour des synergies d’actions.

Co-animés par le chargé de la promotion des comportements écologiques du club M. Samuel A. ANAHLUI et Mlle Tessa VOGELSBERG volontaire allemande, les échanges ont essentiellement porté sur la responsabilité des habitants de la terre dans la dégradation de la couche d’ozone et du rôle important que cette dernière joue pourtant dans la survie de la race humaine sur la terre. Notons que des informations ont été données aux jeunes militants sur le Protocole de Montréal interdisant l’utilisation des Substances Appauvrissant la Couche d’Ozone (SACO) de 1989.

Après ce débat riche en informations, les jeunes n’ont pas pu se retenir et ont décidé, filles et garçons, de mettre leurs mains à la pâte en mettant sur des papiers, différents messages pour interpeller et conscientiser l’opinion publique sur l’importance de la préservation de la couche d’ozone et encourager l’élimination progressive de l’utilisation des produits contenant les SACO.

Pour rappel, le Protocole de Montréal, initialement un accord multilatéral international sur l’environnement, a permis de protéger depuis son adoption la couche d’ozone, ce qui en fait l’un des accords environnementaux les plus positifs jusqu’à présent. L’humanité a créé un trou dans son bouclier protecteur, l’ozone.  Ce trou, causé par les gaz appauvrissant la couche d’ozone (SAO) sont utilisés dans les aérosols et les systèmes de refroidissement (tels que les réfrigérateurs et les climatiseurs), menace et endommage la vie sur Terre.  Grâce aux efforts concertés déployés à l’échelle mondiale, le trou dans la couche d’ozone est en voie de guérison.  L’élimination de milliards de centaines de tonnes d’émissions de dioxyde de carbone ont un impact bénéfique pour la santé et pour le climat.

Préservons la couche d’ozone pour une planète plus habitable à la génération future !

 

 

Jean-Marc Ashraf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici