Rentrée scolaire 2022-2023 : FEV-DELFE fait parler son cœur d’amour envers les élèves démunis et orphelins de Tchekpo Dévé Apéyémé et Kpogan Agodéké

0
194
Spread the love

À Soixante-douze heures de la rentrée scolaire 2022-2023, de bonnes volontés se manifestent pour apporter leur soutien aux élèves surtout ceux des milieux défavorisés. C’est dans cette optique que l’Association Femmes de Valeurs pour le Développement du Leadership Féminin et de l’Enfant (FEV-DELFE), fidèle à sa vision de venir en aide aux orphelins et enfants démunis dans les milieux défavorables, a offert un important lot de kits scolaires aux élèves Tchékpo Dévé Apéyémé et Kpogan.

L’objectif visé à travers ce geste est d’organiser une spéciale rentrée scolaire à plus d’une centaine d’orphelins et enfants démunis à Lomé et à l’intérieur du pays. Ainsi la nouvelle année scolaire s’annonce déjà joyeuse pour une cinquantaine d’élèves de Tchekpo Dévé Apéyémé et Kpogan Agodéké.

« Ce geste de cœur et d’amour s’inscrit dans les objectifs de l’association, à savoir aider, accompagner et soutenir les jeunes dans leur éducation, ce d’apporter de la joie dans les cœurs des enfants nécessiteux et de soulager les peines des parents qui éprouvent des difficultés à acheter des fournitures à leurs enfants pendant cette rentrée scolaire marquée surtout par la vie chère », a laissé entendre la porte-parole de FEV-DELFE.

À Tchekpo Dévé Apéyémé, tout comme à Kpogan, la cérémonie de remise s’est déroulée sous la direction de la Coordinatrice de FEV-DELFE, en présence des autorités locales et traditionnelles, et des acteurs de développement communautaire desdites localités. Composés essentiellement de cahiers, stylos, crayons, ensemble géométrique, gommes, ardoises, craies, règles, chiffons, couvertures, et de sacs d’écoliers, ces kits scolaires sont destinés aux élèves démunis et orphelins.

Elle a par ailleurs souligné que cette remise de kits aux élèves démunis vise à encourager ces derniers à étudier et soulager les parents qui, malgré leur situation critique ont eu la volonté d’envoyer leurs enfants à l’école. Elle a invité les élèves au travail pour un meilleur avenir. « Ceci contribue, tant soit peu, à l’épanouissement de notre jeunesse. Cependant, le rôle de l’école dans la vie d’un enfant n’est plus à démontrer. C’est pour donner la chance à ces enfants qui, jusque-là, ne savaient comment retrouver le chemin de l’école que nous y sommes parmi vous. L’éducation est plus qu’un métier. C’est une mission qui consiste à aider chaque personne à reconnaitre ce qu’elle a d’irremplaçable et d’unique afin qu’elle grandisse et s’épanouisse », a conclu la porte-parole de FEV-DELFE.

Pour le régent de Tchekpo Dévé Apéyémé, « C’est là une contribution à la marche vers le développement, prônée par le chef de l’Etat. Aux bénéficiaires, je vous enjoins d’en faire bon usage. Toutefois, les responsables des établissements scolaires, les parents d’élèves doivent être reconnaissants vis-à-vis des donateurs pour ce geste tant louable », a-t-il indiqué.

Même son de cloche du côté des bénéficiaires qui ont eu des mots justes pour traduire leur émotion. « Vous êtes réellement des Femmes de Valeurs, des Enfants de Dieu car ce geste est la traduction de l’amour du prochain. Nous disons merci à FEV-DELFE qui est très compatissante envers des enfants démunis que nous sommes », a déclaré un des bénéficiaires.

                                                                                                      Jean-Marc Ashraf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici