Tchaoudjo : l’ONG AOIB dote le lycée moderne de Sokodé d’un forage d’eau

0
355
Spread the love

Le Lycée moderne de Sokodé (LYSOKO) dispose depuis le lundi 10 octobre d’un forage d’eau. C’est une dotation de l’ONG Appel et l’orientation à l’Islam et à la bienfaisance (AOIB) d’un coût de 3.500.000F CFA financé par l’organisation Internationale Qatar Charity.

Le Lycée de Sokodé dispose désormais d’un forage moderne. D’un coût global de 3.500.000F CFA, ce joyau est une œuvre sociale de l’ONG Appel et l’orientation à l’Islam et à la bienfaisance (AOIB) financé par l’organisation Internationale Qatar Charity.
La société Forafrik basée à Lomé a réalisé ce projet de forage d’eau au profit des élèves et enseignants dudit lycée qui ont du mal à s’approvisionner en eau potable. La réalisation de ce joyau fait suite à la demande d’un point d’eau par le proviseur du LYSOKO, Kondo Bouhari.
Le premier responsable de cet établissement s’est dit satisfait de cette œuvre, après la coupure du ruban symbolique en présence des responsables de l’ONG AOIB.
« C’est une immense joie pour nous car comme on le sait tous, l’eau c’est la vie. Depuis un certain temps, nous avons des problèmes d’eau au lycée. Compte tenu de l’effectif et aussi de la vétusté des infrastructures de la TDE, les tuyaux galvanisés sont bouchés, ça fait qu’avec un grand nombre d’élèves, l’eau n’est plus en quantité suffisante », a-t-il expliqué. Et M. Kondo d’ajouter « c’est face à ces difficultés que j’ai fait une demande à l’ONG AOIB et en mois d’un mois, aujourd’hui, c’est chose faite. Nous sommes très satisfaits ». « Nous disons un grand merci au Président directeur général (PDG) de l’ONG, Mouhamed Chaibou et à tous ses collaborateurs et prions Allah de bénir cette organisation et son partenaire financier », a laissé entendre M. Kondo. Il a promis renforcer les comités d’eau et santé pour l’entretien et l’usage à bon escient de ce forage dans l’intérêt de tous.
Même sentiment de joie et de gratitude chez les élèves bénéficiaires. « Avant nous souffrons énormément d’eau. Mais grâce à l’ONG AOIB, aujourd’hui nous avons ces ouvrages et il y aura une diminution des risques qui peuvent provenir de l’eau sale que nous allons puiser parfois dans des puits hors de l’établissement lorsqu’il y a coupure d’eau de la TDE. Nous sommes vraiment reconnaissants envers notre bienfaiteur », a confié Tchangaï Nazifatou, élève en classe de 1ère A4.
Le directeur régional adjoint AOIB/Bureau de Sokodé, Alassani Zourkanéni a indiqué que cet apport en eau potable est une réponse aux besoins réels du monde scolaire du LYSOKO. M. Alassani a rappelé que ce don de forage fait suite à celui du lycée technique de Sokodé dont les travaux ont été soutenu par le même partenaire et inauguré pendant les vacances. Tout en soulignant l’importance de l’eau, il a invité les bénéficiaires à prendre soin et à en faire bon usage.
Créée en 1998, l’ONG AOIB a pour objectif de contribuer à l’amélioration des conditions de vie des populations à la base. Elle intervient dans trois domaines prioritaires (les infrastructures, l’orphelinat et le social). Elle couvre tout le territoire national et est présente également au Bénin et au Burkina Faso.

Source : Atop

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici