Togo/HCRRUN : 1970 victimes à caractère politique de la région des Plateaux-Est seront indemnisés à Atakpamé

by Fana KADOASSO
0 comment
Spread the love

Le Haut-commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité Nationale (HCRRUN) organise des sessions d’indemnisation à l’endroit de 1970 victimes non-vulnérables (à caractère politique) de la région des plateaux du 21 au 30 Novembre 2022 à Atakpamé.

La cérémonie de lancement de ces opérations d’indemnisations effectuée aux affaires sociales d’Atakpamé dans la commune Ogou1, s’est déroulée en présence du deuxième rapporteur du HCRRUN, Mme Claudine Ahianyo Kpondzo, cheffe de la délégation, de l’ancien Premier ministre Me Joseph Kokou Koffigoh, du préfet de l’Ogou, Edoh Akakpo, du représentant de l’ONG Aimes Afrique, des membres des comités locaux de paix ainsi que des victimes.

Ces séances d’indemnisation concernent les victimes des troubles liées aux événements à caractère politiques depuis 1958 ainsi que les victimes recensées en 2005 par la commission d’enquête spéciale indépendante mise en place et présidée par l’ancien chef du gouvernement, Me Joseph Kokou Koffigoh, après les élections de 2005. Cette démarche vise à consoler les personnes, victimes des troubles sociopolitiques telles que formulé par l’Accord Politique Global (APG) signé en août 2006.

Edoh Akakpo, préfet de l’Ogou a au nom des victimes de la région des Plateaux-Est témoigné sa reconnaissance au gouvernement et au HCRRUN pour tous les efforts entrepris en vue d’accompagner ces victimes pour une meilleure insertion sociale à travers ce programme de réparation. Il a invité les bénéficiaires à cultiver l’esprit de pardon, et de tolérance. L’opération d’indemnisation a démarré dans la sérénité totale et les victimes apprécient d’hors-et-déjà,  l’action du gouvernement d’accompagner les vulnérables.

blank

Pour la cheffe de la délégation, madame Ahianyo Kpondzo Claudine, HCCRUN encore à Atakpamé en cette fin d’année pour poursuivre les indemnisations des victimes politiques qui ont fait leurs dépositions à la CVJR pour les violences survenues entre 1958 à 2005 et en plus ceux du comité Koffigoh. Au Total 1970 victimes des Plateaux-Est seront indemnisés pendant 10 jours. « D’habitude lorsque nous arrivons à Atakpamé, nous avons de la peine à se frayer le passage pour intégrer la grande salle des affaires sociales d’Atakpamé mais aujourd’hui pas d’affluence », dixit madame Ahianyo Kpondzo Claudine, deuxième rapporteur du HCCRUN.

blank

Elle a invité les victimes ayant fait les dépositions, qui ne sont pas encore indemnisés et qui sont dans la base des données de HCRRUN, de s’approcher de la délégation d’HCRRUN pour être indemnisés.

                                                                              Marcel k Akakpo

 

 

 

 

Related Articles

Laisser un commentaire

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?
-
00:00
00:00
Update Required Flash plugin
-
00:00
00:00