Accès à l’eau : Une table ronde à Lomé pour mobiliser les partenaires sur la problématique

0
246
Spread the love

Lomé va abriter du 1er au 02 décembre 2022, une table ronde dédiée à la mobilisation des ressources pour le financement de la stratégie nationale d’accès universel à l’eau potable et à l’assainissement. Initié par le ministère de l’eau et de l’hydraulique villageoise avec le concours de l’Agence française de développement (AFD), cette table ronde vise à mobiliser les ressources nécessaires à la mise en œuvre de la stratégie d’accès à l’eau potable et concerne particulièrement le Plan directeur d’approvisionnement en eau potable du Grand Lomé, 2023-2050.

Lomé abritera le 1er et 02 décembre prochains, une table ronde dédiée à la mobilisation des ressources pour le financement de la stratégie nationale d’accès universel à l’eau potable et à l’assainissement. Cet événement, initié par le ministère de l’eau et de l’hydraulique villageoise avec le concours de l’Agence française de développement (AFD).

Cette rencontre de haut niveau constitue une étape décisive dans le processus de l’atteinte des objectifs de la feuille de route gouvernementale 2020-2025 et la mise en œuvre de l’accès universel à l’eau potable à l’horizon 2030, conçu dans le cadre de l’amélioration de l’approvisionnement en milieu urbain, et vise à restructurer le réseau actuel et à l’équiper en nouvelles infrastructures.

Il s’agira concrètement lors de cette rencontre de deux jours, pour les autorités togolaises, de partager la vision du pays et d’échanger sur les priorités, de mobiliser les parties prenantes et de recueillir des engagements (techniques comme financiers) pour la mise en œuvre du Plan directeur d’approvisionnement en eau potable du Grand Lomé. Il est également question des ressources pour l’inclusion et l’harmonie sociale au Togo pour que chaque togolais ait un accès facile à l’eau potable saine et l’assainissement partout.

D’autres thématiques, notamment le cadre Macroéconomique du Togo, le cadre juridique et institutionnel du sous-secteur au Togo, l’exploitation du service public d’eau potable au Togo, la vision stratégique de l’AFD sur le secteur Eau potable seront présentées par les experts du ministère de l’Eau et de l’Hydraulique Villageoise, du ministère de la Promotion des Investissements, de la SP-EAU, de la TdE, de l’AFD, les consultants, etc.

Depuis quelques années, le gouvernement s’est résolument tourné vers la mise en œuvre de réformes audacieuses pour l’inclusion et l’harmonie sociales. Ces réformes visent, à moyen terme, à faire du Togo telles que contenues dans la feuille de route gouvernementale 2025 « un Pays en paix, une Nation moderne avec une croissance économique inclusive et durable. » et, à long terme, « une nation à revenu intermédiaire économiquement, socialement et démocratiquement solide et stable, solidaire et ouverte sur le monde ».

Dans cette dynamique, la vision de la feuille de route gouvernementale 2025, nouvelle vision nationale s’articule autour de trois (3) axes stratégiques complémentaires : renforcer l’inclusion et l’harmonie sociales et consolider la paix; dynamiser la création d’emplois en s’appuyant sur les forces de l’économie; et moderniser le pays et renforcer ses structures.
Ces trois (3) axes stratégiques se déclinent eux-mêmes en dix (10) ambitions répondant aux principaux défis pour le Togo à horizon 2025.

Ainsi, la vision stratégique 2025 dans le secteur de l’eau potable et de l’assainissement incombe au Ministère de l’Eau et de l’Hydraulique Villageoise (MEHV) qui en assure le leadership.

Alignée sur le programme de la feuille de route « P6 : Augmentation de l’accès en eau potable et à l’assainissement », qui vise un accès à l’eau potable généralisé à toute la population togolaise. Cette vision est déclinée en quatre (4) objectifs prioritaires : augmenter la couverture en eau potable à 85% d’ici 2025, à un coût abordable ; accompagner le secteur agricole dans le renforcement de l’usage de l’irrigation afin d’améliorer les rendements agricoles ; augmenter l’accès aux infrastructures d’assainissement à la fois en zones urbaines et rurales ; sécuriser l’approvisionnement en eau potable du Grand Lomé à travers l’augmentation des capacités de production hors nappe phréatique.

Pour couvrir d’aussi importants investissements, le ministère de l’Eau et de l’Hydraulique Villageoise, dans sa Stratégie d’Accès Universel à l’Eau Potable et à l’Assainissement met un accent sur la mobilisation de nouvelles sources de financement via notamment l’implication du secteur privé.

Pour rappel, l’ambition du gouvernement est de relever le taux de desserte en eau potable à plus de 80% d’ici les prochaines années d’ici 2023.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici