Togo: le CACIT fait découvrir davantage les pratiques administratives en matière d’établissement d’acte d’état civil et pièces d’identité aux exploitants agricoles de l’Avé

by Fana KADOASSO
0 comment
Spread the love

La préfecture de l’Ave plus précisément dans les mairies de l’Ave 1 et de l’Ave 2, des journées porte-ouverte et des audiences foraines ont été organisées du 29 novembre au 02 décembre 2022 pour permettre à la population de ces communes de se familiariser avec les pratiques administratives en matière d’établissement d’acte d’état civil et pièces d’identité.
Initié par le collectif des Associations Contre l’Impunité au Togo (CACIT) en collaboration avec ADRA Togo avec l’appui financier de l’ADRA Allemagne et du Ministère Fédérale Allemande de la coopération économique et du développement (BMZ), ces journées porte ouverte et audiences foraines visent à contribuer à la jouissance des droits de l’Homme et de la citoyenneté aux personnes vivant dans les milieux ruraux.
Ainsi, au niveau de la mairie de l’Ave 1, la journée porte ouverte s’est déroulée sur toute la journée du 29 novembre 2022 et pour les audiences foraines, c’est sur la journée du 30 novembre 2022.

Pour la mairie de l’Ave 2, la journée du 1er décembre a été marquée par la journée porte ouverte et les audiences foraines sur la journée du 02 décembre 2022.
Ces activités organisées au sein de ces mairies ont permis, dans un  premier temps à ces exploitants agricoles de ces communes, de se familiariser avec les pratiques administratives en matière d’établissement d’acte d’état civil et pièces d’identité en lien avec les services techniques de ces mairies et certains services déconcentrés de l’Etat et dans un second temps, de faciliter les démarches administratives à travers l’organisation des audiences foraines pour l’établissement des documents administratifs.

Selon les responsables du CACIT, l’organisation des ces journées porte ouverte et des audiences foraines fait suite à un constat selon lequel la plupart des gens surtout dans les milieux ruraux n’ont ni certificat d’état civil ni documents d’identité, ils sont donc exclus des droits essentiels au sein de leur propre société.
Il faut rappeler que ces opérations du CACIT s’inscrivent dans un vaste projet dénommé « Renforcer la résilience économique et améliorer les moyens de subsistance des petits exploitants vulnérables de la région côtière du Togo». Lors de l’audience foraine des séances de sensibilisation ont été également faites aux participants sur droits de l’Homme, la citoyenneté et le civisme…

Christian Palley

Related Articles

Laisser un commentaire

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?
-
00:00
00:00
Update Required Flash plugin
-
00:00
00:00