Ovazu 2022 : Les peuples Akposso et Akebou ont célébré la 41ème édition de leur fête traditionnelle à Kougnohou

by Fana KADOASSO
0 comment
Spread the love

Les peuples  Akposso-Akebou, des préfectures de Wawa, Amou et de l’Akébou se sont retrouvé ce samedi 10 décembre 2022  à Kougnohou, Chef-lieu de la préfecture de l’Akebou  pour célébrer, comme l’exige la tradition,  la 41e édition de la fête traditionnelle Ovazu ou fête de Fonio. Placée sous le thème, « La diversité culturelle, facteur de développement économique, de paix et de cohésion sociale », cette célébration a connu la présence du ministre Christian Trimua, représentant personnel du chef de l’état, du ministre de la culture et du tourisme Dr Kossi Gbégnon Lamadokou, du PM Komla Mally, du  ministre délégué en charge  de l’enseignement technique et professionnel, Kokou Eké Hodin, des députés à l’assemblée nationale, des préfets de la région des plateaux, du Directeur des Opérations douanières régionales, Jonas Kwami Edjidomele, des maires, des cadres, des autorités politiques, administratives, militaires, traditionnelles et religieuses, des natifs des trois préfectures et des ressortissants Akposso venus du Ghana puis  une délégation spéciale du peuple  Naouda qui a fait  massivement le déplacement de Kougnohou.

blank

Une fois encore la tradition a été respectée. Les peuples Akposso et Akébou étaient au rendez-vous de leur histoire et de leur culture. Ils ont célébré le samedi 10 décembre 2022, leur fête traditionnelle  OVAZOU. Fête de moisson du fonio, elle est un moment de retrouvailles, de fraternité et de cohésion sociale.

blank

Elle est aussi le moment privilégié pour les fils et filles des préfectures de l’Amou, Wawa et Akébou d’affirmation de leur identité culturelle dans le concert des peuples. Célébrée après la récolte du Fonio de façon rotative entre les trois préfectures, Ovazu est également une occasion pour ces derniers de réfléchir sur le  développement socioéconomique de leur localité.

blank

Placée sous le thème, « La diversité culturelle, facteur de développement économique  de Paix et de cohésion sociale », pour cette  41ème édition, c’est la préfecture de l’Akebou qui a eu l’honneur d’accueillir les festivités marquant l’apothéose de cette fête. Elle a été présidée par le Ministre des Droits de l’homme et de la formation à la citoyenneté, des relations avec les institutions de la République et Porte parole du Gouvernement, Dr Christian Trimua, représentant personnel du chef de l’État,  après deux ans de pose dû à la pandémie au COVID-19 qui a secoué le monde entier.

blank

Plusieurs personnalités dont le premier ministre Komla Mally, le ministre de la Culture et du tourisme, Dr Pierre Gbegnon Lamadokou, le ministre délégué en charge  de l’enseignement technique et professionnel, Kokou Eké Hodin, du vice-président Unir Plateaux, des anciens ministres, des députés à l’Assemblée nationale, des préfets de la région des plateaux, du Directeur des Opérations douanières régionales, Jonas Kwami Edjidomele, des Maires. Étaient également présents à cette cérémonie, des cadres, des autorités politiques et administratives, militaires, traditionnelles et religieuses, des natifs des trois préfectures et des ressortissants Akposso venus du Ghana et  une délégation spéciale du peuple  Lamba qui a fait également, massivement le déplacement de Kougnohou.

blank

Le président du comité d’organisation, l’honorable député Komina Keretcho a, au nom du peuple Akposso-Akebou, réitéré leur gratitude au chef de l’État et à son gouvernement pour sa vision de valorisation de la valeur culturelle. Il a, par ailleurs, remercié toutes les parties prenantes pour leur implication effective à tous les niveaux et qui a permis d’avoir une extraordinaire mobilisation et le succès irréfutable des festivités dans leur ensemble. M. Keretcho a indiqué que cette fête est une occasion de remerciement des mânes des ancêtres et au tout puissant pour la protection inlassable des familles des deux communautés et qui a permis une récolte abondante à la fin de l’année.

blank

Après la pandémie à coronavirus 2020 et 2021, la célébration des fêtes traditionnelles ont repris leur cours. Pour lui, la fête OVAZOU au-delà de la sauvegarde et de la valorisation du patrimoine culturel Akposso et Akébou permet le renforcement de la cohésion sociale et au développement durable de chaque localité.

blank

Au cours de cette fête traditionnelle, l’historique sur le fonio, la scène de la culture du fonio ont été présentés aux participants. Le repas traditionnel du fonio a été présenté et dégusté par les autorités présentes à cette célébration.

blank

Le ministre des Droits de l’homme, Porte-parole du gouvernement, représentant le chef de l’État, Christian Trimoua a tout d’abord présenté la chaleureuse salutation du Chef de l’État et de l’ensemble du gouvernement aux peuples  Akposso-Akebou. Il a ensuite indiqué que la célébration de Ovazu 2022 s’inscrit dans un contexte national et international marquée par trois crises qui s’interposent : une crise sanitaire avec la COVID-19, une crise sécuritaire avec la guerre en Ukraine et le terrorisme à nos portes et une crise alimentaire avec la vie chère. Mais grâce, selon lui,  à l’union sacrée des togolais et le leadership du Chef de l’État, le Togo a réussi et continue par avancer à être résilient. Il a par ailleurs invité toutes les communautés Akposso et Akébou au travail afin que la moisson dans tous les secteurs d’activités soit abondante pour une autosuffisance alimentaire.

blank

« La diversité culturelle facteur de développement économique, de Paix et de cohésion sociale, nos différents culturels, religieux, éthiques et communautaires, loin de constituer des obstacles pour le vivre-ensemble doivent être plutôt des facteurs  qui garantissent une parfaite cohésion sociale et de consoler notre développement harmonieux de nos localités », a-t-il souligné avant d’inviter les peuples  Akposso-Akebou à une consommation locale. Le ministre Trimua a enfin saisi cette opportunité pour informer les participants de l’aménagement de la cascade de Sinsiwe à hauteur de 4 milliards par le gouvernement en 2024.

blank

Cette célébration a connu la présence d’une forte délégation des Lamba de la préfecture de Doufelgou. leur porte-parole a félicité le peuple Akposso-Akebou pour la bonne réussite de la fête Ovazu, édition 2022. Il a salué les liens de fraternité qui existent entre les Akposso et Lamba qui ont en commun la culture de cette filière qui est le fonio.

blank

Les  différentes prestations des  artistes musiciens invités, les parades des groupes folkloriques et de danses traditionnelle notamment Gbéko des Akposso, Azomu et Mi des Akébou ainsi que les chorales et fanfares ont égaillé l’ambiance et ont rendu la fête beaucoup plus belle.

Related Articles

Laisser un commentaire

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?
-
00:00
00:00
Update Required Flash plugin
-
00:00
00:00