4ème session ordinaire de la commune Wawa 2 : le conseil municipal entame l’étude de son budget gestion 2023

by Fana KADOASSO
0 comment
Spread the love

Les travaux de la 4ème  session ordinaire de l’année 2022 du conseil communal de Waw 2 ont été ouverts le mardi 20 décembre 2022, à  Gbadi NKougna chef-lieu de la commune. C’est le préfet de Wawa, Somenu Atsu Ynassè  en présence du ministre Fiatouwo  Sessenou, du représentant personnel  du ministre  de la Culture et du tourisme, Gbegnon Kossi Lamadokou, des responsables des forces de l’ordre et de sécurité, des chefs cantons et de villages, garants des us et coutumes, des CVD, des autorités politiques, administratives et religieuses. Cette session  de trois jours sera consacrée à l’adoption du budget gestion 2023 de la commune Wawa 2. Le projet de budget prévisionnel de la commune soumis à l’étude s’équilibre en dépenses et en recettes à 42.302.440 francs CFA. Les dépenses d’investissement sur fonds propres s’élèvent à 4.230.244 francs CFA et le FACT alloués aux communes par l’État est 35.607.959 francs CFA. Ce budget primitif prendra en compte les besoins réels des populations des trois  cantons de la commune.

Les conseillers municipaux de la commune Wawa 2 sont en session ordinaire, 4ème du genre pour l’exercice 2022. Il s’agira au cours de cette rencontre de l’étude et l’adoption du budget gestion 2023 de la commune. Le projet de budget prévisionnel de la commune soumis à l’étude s’équilibre en dépenses et en recettes à 42.302.440 francs CFA. Les dépenses d’investissement sur fonds propres s’élèvent à 4.230.244 francs CFA et le FACT alloués aux communes par l’État est 35.607.959 francs CFA. Ce budget primitif prend en compte les besoins réels des populations des quatre cantons de la commune. Il est question aussi au cours de cette session, de définir de manière collégiale et dans le respect des dispositions statutaires et réglementaires et les orientations gouvernementales, les pistes d’action qui s’offrent à eux pour : renforcer le rôle des commissions de contrôle budgétaire et financier,  proposer  une gestion et une répartition plus efficace de leurs espaces de travail, clarifier l’utilisation de la dotation annuelle allouée par l’état à la commune, redynamiser les services pour leur permettre de gagner en technicité et en efficience.

blank

Dans son intervention, le Maire de la commune Wawa 2, Bossiade Koudjo a tout d’abord salué l’engagement constant de ses collègues élus municipaux, toujours disponibles à apporter leurs pierres  au long processus de construction du développement durable de leur commune. Il a pour cela, témoigné sa gratitude, à ses collègues conseillers municipaux, pour leur participation aux réunions, tournées, cérémonies, sorties et évènement qui se tiennent en dehors des murs de leur conseil avant d’exhorter les uns et les autres à la poursuite du sacrifice et à la mobilisation totale pour le développement de leur commune.3.

blank

Bossiade Koudjo, Maire de la commune Wawa 2

« Lors de l’examen du budget de la commune de Wawa 2, exercice 2023, il nous revient de rester particulièrement regardant sur notre environnement social, ses pressions et les attentes des populations. L’exercice nous contraint à plus de rigueur, plus de vigilance, plus de sérieux, pour une exécution saine,  un arbitrage et un aménagement du territoire conséquent. A cet effet, nous devons exploiter  au mieux, les résultats de nos investigations antérieures, tirer des conclusions en filigrane de nos multiples descentes sur le terrain et mettre en œuvre le Plan de Développement communal (PDC de la commune) », a-t-il souligné.

blank

Le Maire s’est réjoui que toutes les annonces faites à la session dernière, aient été suivies d’effets concrets, déterminants retentissants pour le rayonnement de notre commune et le renforcement de notre efficacité et de nos performances, ceci grâce à au soutien et au dynamisme des conseillers. Aussi, a-t-il salué la mémoire de nos vaillants soldats tombés dans l’attaque terroriste du jeudi 24 novembre 2022 à Tiwoli, proche de la frontière avec le Burkina-Faso, malgré les efforts du gouvernement pour la sécurisation de la région. Pour finir, le Maire de Wawa 2, a rassuré la population de son engagement à servir humblement l’intérêt de toute la communauté. « Mon engagement en vers vous demeure franc et intact. Une seule volonté anime mon action politique, servir humblement l’intérêt de toute la communauté de Wawa 2 et vous servir avec honneur et sincérité ». Ensemble, continuons à construire une commune de Wawa 2 prospère et solidaire », a-t-il dit.

blank

Ministre Sessenou

Présents à l’ouverture de la session, le Ministre Fiatouwo Sessenou et l’honorable Yakpo Kossi, représentant personnel du ministre de la Culture et du tourisme, Kossi Gbégbon Lamadokou ont tour à tour félicité vaillamment  le maire Bossiade et son  équipe pour les efforts qu’ils déploient  chaque jour pour la construction de cette jeune commune Wawa 2, indiquant que à peine trois ans d’exercice, les œuvres qu’ils ont réalisées sont palpables et sans commentaires.  Ils ont demandé  aux populations, de s’impliquer d’avantage  dans les programmes de développement de leur commune et à s’inscrire dans le programme de développement des communes tel que conçu par le chef de l’état Faure Essozimna Gnassingbé.

blank

A l’endroit du Maire, ceux-ci ont fait savoir  que sa mission  peut être comparée à la mission du peuple d’Israël. Ils ont imploré les  mannes de nos ancêtres, à Dieu, le créateur afin qu’ils le soutiennent. « Que votre mission sort de la Mission de Moïse et que vous ne succombiez pas à la tentation de Moïse. Il y aura des tribulations, des critiques, ça été ainsi pour un chef d’équipe. Soyez courageux, téméraire pour le succès de la mission », ont-ils dit avant de remercier les populations pour leur  fidélité à la vision du chef de l’état, Faure Essozimna Gnassingbé.

blank

A l’ouverture des travaux, le préfet de Wawa, Somenu Atsu Ynassè a félicité tous les élus locaux de Wawa 2, pour le travail accompli dans la mobilisation des ressources durant cette année qui s’achève dans quelques jours. Il les a encouragés pour la tenue, dans les délais de cette session conformément aux dispositions de la loi n° 2007-011 du 13 mars 2007 relative à la décentralisation et aux libertés locales. Il a émis le vœu que durant ces jours, l’étude  exhaustive de leur budget se fasse dans les règles de l’art dans l’adoption du budget primitif exercice 2023, conformément à l’orthodoxie en la matière.  « Je vous invite donc au réalisme dans vos prévisions, c’est-à-dire à tenir au maximum compte des capacités réelles de cette commune dans la mobilisation des recettes afin d’éviter le déficit budgétaire qui constitue un véritable goulot d’étranglement lors de l’exécution d’un budget », a-t-il souligné. Le préfet a saisi l’opportunité de cette importante rencontre pour inviter ses concitoyens notamment les contribuables au civisme fiscal, c’est à-dire à payer régulièrement leurs impôts et taxes afin de doter  cette collectivité des moyens adéquats pour lui permettre de réaliser les projets et programmes au bénéfice des populations. Aussi, a-t-il témoigné sa gratitude des populations au chef de l’état, Son Excellence Faure Essozimna Gnassingbé et aux membres de son gouvernement qui ne ménagent  aucun effort pour accompagner chaque année les communes et surtout pour leurs efforts inlassables pour consolider le climat de paix dans notre pays.

blank

Auparavant, les chefs cantons de Gbadi-Nkougna et Gobé ont tour à tour félicité le maire pour avoir en l’espace de trois ans posé des actions tangibles. Ils en veulent pour preuve la construction des écoles primaires dans presque toutes les localités de la commune, la construction du marché de Gobè et actuellement le bâtiment de l’état-civil de Gobè en plein chantier. Les deux chefs cantons ont invité les conseillers à l’union et à travailler en synergie. Ils ont enfin rassuré le conseil municipal de la disponibilité des chefs traditionnels à sensibiliser la population pour lui faciliter la collecte des taxes et impôts.

blank

A la fin de la session, les participants ont écouté une communication relative à la réforme foncière et la production agricole. Une communication axée essentiellement sur le droit des femmes qui a permis à travers les questions-réponses à celles-ci de s’assurer que leurs droits seront reconnu et préservés dans le partage des terres.

blank

Les participants tenant en mains les kits alimentaires

La 4ème session se déroule en pleine période de fêtes de fin d’année. Et pour permettre à la population de bien célébrer ces fêtes, le Maire Bossiade Koudjo a fait parler une fois encore son cœur. Il a offert aux participants  des kits alimentaires. Ceux-ci lui ont témoigné toute leur reconnaissance et gratitude  pour cette action de générosité à leur endroit.

 

Related Articles

Laisser un commentaire

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?
-
00:00
00:00
Update Required Flash plugin
-
00:00
00:00