Phase finale du projet Aflatoun: les acteurs des 03 pays à Lomé

by Fana KADOASSO
0 comment
Spread the love

Le projet Aflatoun qui couvre trois ( 03 ) pays de la sous-région dont le  le Mali, le Niger et le Togo est dans sa phase finale.

Prévu pour prendre fin le 26 janvier 2023, ce projet dénommé « Les compétences de vie et l’éducation financière dans une optique de genre » qui est mise en œuvre par l’ONG Aflatoun International depuis 2019 grâce au soutien financier de Dubaï Cares, a regroupé le mardi 24 janvier 2023 à Lomé, les partenaires d’implémentation, les membres des trois gouvernements, les représentants des agences multilatérales et bilatérales et les ONG/OSC formées des 3 pays.

La rencontre a permis à ces participants de présenter non seulement les réussites du projet mais aussi  d’échanger entre les trois pays concernant les similarités, les différences et les enseignements tirés afin de faire un plaidoyer autour de l’éducation sociale et financière auprès des différentes parties prenantes.

Selon la cheffe de projet, Léa Rauch, la rencontre prend en compte l’importance de l’intégration des compétences sociales et financières dans tout le système éducatif d’autant que la formation que viennent de bénéficier ces élèves les a préparé sur le monde professionnel qui va les accueillir bientôt.

Pour la coordonnatrice d’Aflatoun International, Mme Samah Tinka, cette plus value apportée aux adolescents par le biais de ce projet va énormément les motiver et les maintenir le plus longtemps possible dans les liens de l’éducation.

Tout en précisant qu’au Togo, 56 établissements du primaire et du secondaire 1 et 2 , soit 4000 élèves bénéficient du projet, Mme Samah Tinka a fait remarquer que « contrairement à ce qu’on croit, ce n’est pas les filles seulement qui abandonnent l’école, il y a aussi les garçons pour des raisons surtout d’ordre économique. Cette formation qui les a préparer à l’épargne a pour objectif également de mettre dans leurs têtes que l’avenir se prépare dès l’enfance ».

Rappelons que dans la mise en œuvre de ce projet, trois organisations de la société civile ont été embauché dans les trois pays respectifs. Il s’agit de l’Association pour la défense des enfants du Niger (ADENI) au Niger ; du Centre d’appui à la microfinance et au développement et au groupe d’appui aux programmes ( CAMIDE-GAP) au Mali et la Fédération des syndicats de l’éducation nationale (FESEN) au Togo.

Christian Palley

Related Articles

Laisser un commentaire

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?
-
00:00
00:00
Update Required Flash plugin
-
00:00
00:00