63ème anniversaire de l’indépendance du Togo : le chef de l’Etat assiste activement au défilé militaire et paramilitaire

by Fana KADOASSO
0 comment
Spread the love

Le 63e anniversaire de l’accession à la souveraineté internationale du Togo a été célébré le jeudi 27 avril à la place des fêtes de Lomé II. Cet anniversaire est marqué par un défilé militaire des éléments des forces de défense et de sécurité, auquel le président de la République, Faure Gnassingbé a assisté.

Le chef de l’Etat était entouré des membres du gouvernement, des présidents des institutions de la République, des députés, des représentants des corps diplomatiques accrédités au Togo. C’était également en présence, des préfets, maires, des autorités militaires, religieuses et traditionnelles, garants des us et coutumes.
La fin de l’état d’urgence sanitaire dû à la COVID-19 n’étant pas encore décrétée, seuls les militaires ont été autorisés à défiler contrairement à ce qui se fait d’habitude où les civils étaient également conviés à y prendre une part. L’intention était d’amener le public présent, à se conformer aux mesures barrières édictées par le gouvernement dans le but de mettre fin à la chaîne de propagation de la maladie.
Le début du défilé est précédé d’une démonstration de saut en parachutes exécutée par des chuteurs du Centre d’entrainement des troupes aéroportées (CETAP), avec un chuteur féminin, contrairement à l’année précédente.

blank

Le défilé de ce 63ème anniversaire a été marqué par le passage des différentes unités de l’armée togolaise. La cavalerie de la Gendarmerie nationale ouvre le bal, suivie de l’Armée de l’air, la Marine nationale et l’Armée de terre (Régiment d’appui et de soutien, 1er Régiment d’infanterie, 2e Régiment d’infanterie, Corps des sapeurs-pompiers). Les écoles de formation (EFOFAT, ESSAL, l’Ecole militaire Eyadéma de Tchitchao, l’Ecole nationale des sous-officiers de Témédja) ont également emboité le pas à leur ainé.
Le changement de cadence musicale a annoncé le passage des unités commandos. Le Régiment parachutiste commando (RPC) avec une démarche particulière très lente, symboles d’assurance en leur force ont pratiquement caressé le sol, contrairement au Régiment commando de la garde présidentielle (RCGP) qui a quant à lui martelé le sol, démontrant ainsi leur détermination et engagement à protéger le chef de l’Etat en toutes circonstances.

blank
Le défilé des paramilitaires a concerné la parade de la Police nationale qui donne le ton, suivie de la Brigade Canine, des Douanes, des Agents des Eaux et Forêts, des Surveillants de l’administration pénitentiaire, de l’armée de réserve (anciens combattants) et des retraités de la Police nationale.

blank
La parade des troupes motorisés des différents corps (1er bataillon d’intervention rapide, régiment blindé de reconnaissance, éléments motorisés de la Gendarmerie, de la Police, du Commissariat des douanes et des droits indirects et du Corps des Sapeurs-pompiers) a mis fin à ce défilé militaire et paramilitaire du 62ème anniversaire de l’accession à la souveraineté internationale du Togo.

blank

Le Col. Babaté Mangliwè est revenu à la fin du défilé pour rendre compte au chef des armées de la clôture du défilé. Le président de la République, Faure Gnassingbé a félicité le commandant des troupes pour la qualité du défilé militaire et paramilitaire, ainsi que pour la bonne tenue des troupes.

blank
Le défilé a pris fin par le passage des civils bénéficiaires du fonds « Tinga » pour l’accès universel à l’électricité ; du Plan d’urgence pour le renforcement de la résilience (PURS), des activités du Comité interministériel de prévention et de lutte contre l’extrémisme violent (CIPLEV) et des participants au Forum des producteurs agricoles du Togo. Ces différents groupes venus de toutes les régions du Togo ont défilé en guise de gratitude au chef de l’État.

Related Articles

Laisser un commentaire

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?
-
00:00
00:00
Update Required Flash plugin
-
00:00
00:00