Atakpamé : l’Association Racine Féminine invite la jeunesse de la commune Ogou 1 à adhérer à la vaccination contre la COVID-19

0
242
Spread the love

Conscient, qu’en plus des mesures , le vaccin reste et demeure le moyen le plus sûr et efficace pour freiner la propagation du virus de la COVID-19. L’Association Racine Féminine (ARF), dans l’optique d’accompagner le gouvernement togolais dans cette lutte permanente et de protéger les populations contre les effets dévastateurs de cette pandémie mondiale, a organisé plusieurs activités dont un tournoi de football doté d’une coupe, suivi de vaccination contre la COVID-19, du 10 au 11 septembre 2022 dans les coins et recoins de la ville au sept collines, Atakpamé.

En effet, malgré la disponibilité d’au moins cinq vaccins et déploiement des équipes dans toutes les communes, arrondissements et villages, il se note une couverture vaccinale globale insuffisante pour assurer une immunité collective à la population en général.

Cette initiative de l’Association Racine Féminine (ARF), financé par la Coopération Allemande et mis en œuvre par la GIZ, vise à sensibiliser et à amener la jeunesse de la collectivité locale de la commune Ogou 1 en particulier, et celle de la préfecture de l’Ogou en général, à adhérer à la vaccination contre la COVID-19.

Cette observation faire est liée aux fausses informations distillées dans l’opinion. Et c’est pour combattre cette pratique malsaine que l’Association Racine Féminine (ARF), a mené ces diverses activités. Une opportunité qui a permis de sensibiliser et de mobiliser les populations et surtout les jeunes de la commune Ogou 1 et de la préfecture de l’Ogou dans son ensemble à  » Dire Oui pour la vaccination contre la COVID-19 « .

La Présidente de l’Association Racine Féminine, Mme Nadège GUEMEDZI a salué les efforts du gouvernement togolais les les multiples stratégies déployées dans la lutte contre la propagation de la pandémie au COVID-19.

« Les campagnes de vaccinations ont insufflé une dynamique positive à la lutte contre la pandémie en Afrique et plus particulièrement au Togo. L’impact de la COVID-19 sur nos vies s’amenuise à chaque fois qu’une personne en plus se fait vacciner ; Ce progrès est le bienvenu, mais l’appel au rythme de la vaccination sur la terre de nos Aïeux, le Togo, doit être encore multiplié par neuf pour que nous atteignons les objectifs fixés par le gouvernement », a déclaré Mme Nadège GUEMEDZI.

 » Bien que le Togo enregistre de moins en moins de de cas, cela ne signifie pas la fin de la pandémie. Nous devons profiter au maximum de cette opportunité pour protéger les plus grand nombre de personnes possible avec le vaccin et ne laisser aucun espace à une possible résurgence de la COVID-19 « , a déclaré la présidente de l’association ARF.  » Alors que la perception du risque lié à la COVID-19 parmi les populations diminue et que les mesures de prévention sont levées, notre défi est de nous assurer que toutes les couches composantes du pays, et plus particulièrement la jeunesse, continuent de généraliser l’adoption du vaccin « .

Pour sa part, le Vice-président de l’association ARF, Koffi AFATCHAO, a lancé un vibrant appel aux jeunes de la commune Ogou 1 et celle du Togo dans son ensemble se tenir main dans la main et à dire  » Oui à la vaccination contre la COVID-19 « , en allant se faire vacciner contre ce fléau.

 » J’ai déjà pris mes deux doses de vaccins et je continue à observer les mesures barrières. J’invite la population, surtout la jeunesse, à adhérer massivement à la vaccination pour atteindre l’immunité collective « , a laissé entendre Mr Koffi AFATCHAO.

Pour redonner confiance aux jeunes et les convaincre à adhérer à la campagne de vaccination contre la COVID-19, l’Association Racine Féminine a entrepris cette campagne de sensibilisation couplée de tournoi de football dénommé  » Oui à la vaccination COVID-19  » au cours duquel, Dream FC a raflé la mise devant Alliance FC sur un score de 1# 0 au coup de sifflet final de la rencontre qui a opposé les deux équipes.

                                                                                                     Jean-Marc Ashraf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici