Togo : la justice est le socle d’une nation selon King Yoshua Agboti

0
177
Spread the love

L’apôtre King Yoshua Agboti a rassemblé le peuple togolais et peuple de Dieu ce samedi 20 août 2022 à Lomé pour leur parler justice.  Axé sur le thème  » l’église est le socle de la justice d’une nation », l’homme de Dieu prône l’enseignement de la justice dans les églises de christ et non l’enseignement basé sur les miracles et prodiges. Ainsi, dans son prêche de la vérité, l’apôtre King Yoshua fustige l’église de christ qui s’adonne aux pratiques malsaines.

Il fait remarquer que la bible est avant tout un livre de justice en faisant référence à certains versets bibliques. Dans son enseignement, il dénonce le comportement de ces hommes de Dieu qui s’apparentent à des escrocs ou des voleurs car dit-il, ils appauvrissent les pauvres femmes et hommes avec des cotisations par ci et appels de fonds par là.

« J’appelle l’église à se repentir. Ils se sont enfermés dans les rudiments de l’enseignement de Jésus-Christ. La Bible est un livre de justice et de droit », a rappelé l’apôtre King Yoshua.

Il a indiqué par ailleurs que tous les serviteurs de Dieu doivent faire de la politique mais avant cela, il faut que la chrétienté pratique la justice, l’égalité et l’équité qui sont les socles du développement d’une nation.

« Quand l’église est dans un pays, la nation ne sombre pas car Jésus a dit que l’église est la lumière du monde et le sel de la terre. La lumière des nations, c’est la justice. La Bible a dit que c’est la justice qui élève une nation mais le péché est la honte des peuples », a précisé l’homme de Dieu.

A ce titre, les hommes de Dieu pourront mettre en place des lois justes et équitables profitables à tous les citoyens d’une même nation.  Il a souligné que si le politicien connaît la justice, il ne trompera pas le peuple mais il sera plutôt honnête envers son peuple.

Pour l’apôtre, Il est temps que l’église revienne à sa mission qui est de faire triompher sur la terre la justice et d’ajouter « La lumière des peuples doit crier justice aux oreilles de nos dirigeants, du peuple togolais. L’église doit dénoncer ce qui ne va pas »,

 

Christian Palley

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici