COVID-19 / Don de cache-nez, des gants, de prospectus, des bâches et des affiches dans la commune Amou 2, Meyebine-Esso Gnassingbé en lutte contre la propagation de la pandémie

0
269
Spread the love

L’épidémie du coronavirus avec les ravages et conséquences occasionnés de par le monde constitue une préoccupation majeure pour les autorités togolaises ainsi que certains acteurs politiques et des  élus du peuple décidés à mettre la main à la pâte pour aller vite en guerre contre cette maladie mortellement redoutable. C’est le cas de l’honorable député-maire Meyebine-Esso Gnassingbé. Celui-ci a  non seulement a fait don de milliers de cache-nez, des gants, de prospectus, des bâches et des affiches aux centres de santé et services de la commune ainsi que les revendeuses et revendeurs du marché d’Amou- Oblo mais a mobilisé une équipe dirigée par M. TCHALLA Kossi, Maire-adjoint de la commune Amou 2. Il avait à ses côtés le SG, tous les conseillers municipaux de ladite mairie et de quelques cadres de la commune pour sensibiliser les populations sur les précautions à prendre, surtout l’observance des gestes barrière édictés par le gouvernement afin de lutter efficacement contre la propagation de cette pandémie dans cette commune.

L’honorable député-maire Meyebine-Esso Gnassingbé ne dort pas sur ses lauriers depuis l’apparition du coronavirus dans notre pays. Ainsi, soucieux de la santé de ses populations, et comme de son habitude, n’a pas lésiné sur les moyens. C’est ainsi qu’il  a fait don de milliers de cache-nez, des gants, de prospectus, des bâches et des affiches aux centres de santé et services de la commune ainsi que les revendeuses et revendeurs du marché d’Amou- Oblo. C’est une manière pour le député-maire de lutter contre la propagation de la maladie COVID 19 dans sa commune. Dans un communiqué ci-dessous, le député-maire de la commune d’Amou 2 a appelé les habitants de sa localité au respect scrupuleux des consignes données par le gouvernement et a annoncé des campagnes de sensibilisation qui ont déjà démarré dans ladite commune. Celle-ci est conduite par M. TCHALLA Kossi, Maire-adjoint de la commune Amou 2, entouré du  SG, de tous les conseillers municipaux de ladite mairie et de quelques cadres de la commune.

La sensibilisation et les dons ont débuté dans le grand marché d’Amou Oblo et ses environs. L’occasion était bien choisie pour sensibiliser les vendeurs et revendeuses du grand marché d’Amou Oblo, un lieu stratégique pour faire passer les consignes du gouvernement, liées à la pandémie du COVID-19. Les dons et les sensibilisations se sont poursuivis dans les CMS, dispensaires, services publics à fort taux de fréquentation et dans les différents cantons de la commune. Partout où les responsables de la mairie sont passés, ils ont rappelé les règles d’hygiène et les mesures prophylactiques recommandées par le gouvernement. La sensibilisation a été faite dans toutes les langues locales afin de permettre une meilleure pénétration.

En mettant cette équipe, le  député- maire de la commune d’Amou Oblo a voulu toucher tous  les coins et recoins de sa commune en poursuivant la communication. Ainsi, les conseillers tout en respectant scrupuleusement les gestes barrières sont répartis dans tous les cantons de la commune pour encore quelques jours de sensibilisation à l’endroit des populations reculées. Mais Mey Gnassingbé ne compte pas s’arrêter là. D’autres dons tels que les gels désinfectants et les dispositifs de lavages des mains suivront dans les prochains jours.

                                      Lisez en intégralité le communiqué

Le monde fait face à une menace d’ordre sanitaire depuis la fin de l’année.

Il s’agit de la propagation rapide du Coronavirus (COVID19). La maladie liée à ce virus se caractérise par les symptômes suivants : écoulement nasal, toux, fièvre, mal de gorge et difficultés respiratoires.

Notre pays le Togo n’est pas épargné. Au 23 mars 2020, 18 personnes cas positifs sont recensés. Les autorités togolaises au plus haut niveau ont pris des mesures dans le but de limiter la propagation du virus et de traiter les personnes contaminées.

Parmi ces mesures :

L’interdiction de tout rassemblement de plus de 100 personnes sur toute l’étendue du territoire national pour un mois à compter du jeudi 19 mars 2020 ;

La fermeture pour un mois à compter du samedi 21mars 2020 des lieux de culte, églises et mosquées;

La fermeture depuis le 20 mars 2020 de tous les établissements scolaires publics, privés et confessionnels, primaires secondaires et universitaires pour une période de trois semaines;

L’autorisation pour les enterrements et funérailles de regroupement n’excédant pas 15 personnes jusqu’à nouvel ordre

L’obligation pour tous les vendeurs dans les marchés de porter des masques;

L’application stricte des gestes barrières (Joint en annexe).

Chers Concitoyens, l’heure est grave. La menace est réelle, mais nous vous demandons de ne pas céder à la panique et de respecter scrupuleusement les mesures susmentionnées ainsi que les gestes barrières qui consistent à :

Se laver régulièrement les mains avec de l’eau et du savon ou se désinfecter avec un gel hydro alcoolique;

Se couvrir la bouche ou le nez avec le creux du coude avant de tousser ou d’éternuer;

Utiliser un mouchoir en papier à usage unique et le jeter dans une poubelle après usage;

Éviter les contacts proches (maintenir une distance de 1.5 mètre avec toute personne en face de vous) ;

Bien cuire les aliments avant de les consommer.

Porter un masque si on se rend dans des zones à forte densité de population

Pour toutes informations complémentaires, composez le numéro vert gratuit 111.

Enfin, nous exhortons les responsables religieux à respecter les restrictions sanitaires et à prier dans l’espoir de l’éradication de ce fléau.

 Meyebine-Esso K. Gnassingbé

Maire de la Commune d’Amou 2

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici