Remise de décret de reconnaissance à Togbui Atandji Akama Ala Eklou IV/ Le Maire Aimé Koffi Djikounou salue la politique de valorisation de la chefferie traditionnelle du Chef de l’Etat

0
482
Spread the love

Le préfet du Golfe, Agbotsè Komlan a, au nom de son ministre de tutelle, ministre d’État, ministre de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et du Développement des Territoires, procédé ce samedi 13 février 2021, à la remise officielle de  l’arrêté de reconnaissance à Togbui Atandji Akama Ala Eklou IV, chef du villages de Wougomé Dékpo dans la commune Golfe 7, conformément à l’article 143 de la constitution de la IVème République et au décret n° 2016-028/PR du 11 mars 2016 portant modalités d’application de la loi N°2007-002 du 08 janvier 2007 relative à la chefferie traditionnelle et au statut des chefs traditionnels du Togo.

 La cérémonie solennelle s’est déroulée à l’école primaire publique de Wougomé Dékpo dans le respect strict des mesures barrières en présence du Maire de la commune du Golfe 7, Monsieur Aimé Koffi Djikounou, du Secrétaire général de la préfecture du Golfe, Monsieur Djagbavi, de Togbui Dzidzoli Detu X, président du Conseil des Chefs traditionnels du Grand-Lomé, de Togbui Kossi Dogbe Alley VII, Représentant du Trône Semekonawo, du Secrétaire général, Monsieur Degbey Kodzo, des autorités traditionnelles, politiques, administratives et sécuritaires, ainsi que de la famille du récipiendaire.

Dans son mot de bienvenue, le Maire de la commune du Golfe 7, Monsieur Aimé Koffi Djikounou, s’est dit ému et satisfait de la cérémonie de ce jour qui vient renforcer l’effectif de la chefferie traditionnelle dans sa Commune avant de rendre un hommage mérité au Chef de l’État Faure Essozimna Gnassingbe pour s’être toujours appuyé sur la chefferie traditionnelle pour maintenir la paix et bâtir la Nation togolaise. Celui-ci a ensuite, exhorté la chefferie traditionnelle à continuer de puiser dans la tradition et dans la sagesse collective des mots justes pour réparer, de façon équitable, les torts car,  dit-il, les Chefs traditionnels sont et restent des partenaires privilégiés sur lesquels nous comptons pour la conduite et l’avancement de la décentralisation et le développement à la base.

« C’est un sentiment de joie qui m’anime aujourd’hui où un de nos Chefs traditionnels, Togbui Atandji Akama Ala Eklou IV, vient de recevoir son arrêté de nomination. Par cette cérémonie, il est reconnu légalement par l’État togolais et ça vient conforter son autorité morale en tant que Chef traditionnel. C’est une bonne chose pour nous, autorités locales qui faisons de nos Chefs traditionnels, des partenaires privilégiés pour l’enracinement de la démocratie locale et du développement à la base », a-t-il lancé.

Le Président des chefs traditionnels du Grand Lomé et de la région Maritime, Togbui Dzidzoli Detu X, a témoigné sa reconnaissance au Président Faure Gnassingbé qui a su placer la chefferie traditionnelle parmi les priorités de sa gouvernance. Il a remercié le préfet du Golfe pour son attention particulière et surtout ses conseils et sa disponibilité à l’endroit des chefs traditionnels de la préfecture du Golfe.

Le préfet du Golfe, Kolan Agbotse, a, au nom du pouvoir central, saisi l’occasion pour rappeler au récipiendaire le profil d’un bon Chef. Il lui a, par la suite, demandé d’être un modèle en s’appropriant les exigences liées à sa fonction.

 

« Un chef est comme un dépotoir, un chef ne doit rendre compte à personne, un chef doit être ouvert à tous et à l’écoute de sa population », a-t-il indiqué. Il a souhaité voir les filles et fils de la commune Golfe 7 travailler en synergie pour le développement d’Aflao. Il a exhorté le maire à accompagner et assister le nouveau chef de village en le conseillant et par divers appuis techniques et moraux.

Le chef de village Togbui Atandji Akama Ala Eklou IV a remercié les autorités qui ont œuvré pour sa reconnaissance, notamment le préfet du Golfe pour ses sages conseils. Il a témoigné sa reconnaissance à la population de Wougomé Dékpo pour la confiance placée en sa personne en le désignant comme garant des us et coutumes de leur village suivant le procès-verbal de la réunion du conseil coutumier organisée le 23 octobre 2018 en la demeure de feu Togbui Atandji Missadji Akama Ala Eklou III. Il a promis accomplir loyalement sa mission au service de tous et a invité la population à l’accompagner.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici