Face à la hausse des cas de covid-19 et à la menace du variant anglais : Le gouvernement décrète dix –huit mesures pour venir à bout de la pandémie

0
63
Spread the love

L’augmentation exponentielle des cas de contamination au coronavirus et des décès, notamment dans le Grand-Lomé, préoccupe les autorités du pays. C’est ainsi que devant le péril, une réunion de crise s’est tenue ce vendredi au palais de la Présidence entre le Chef de l’Etat Faure Gnassingbé et le Conseil scientifique, en présence des membres du gouvernement. Il s’agit d’explorer des pistes de solutions pour stopper la spirale négative et périlleuse.

Face à la hausse des cas de covid-19 et à la menace du variant anglais, le Chef de l’Etat a veut prendre le taureau par les cornes. C’est dans ce sens qu’il a d’abord échangé le vendredi 19 mars 2021, avec le conseil scientifique en présence des membres du gouvernement. De la rencontre, il ressort que de nouvelles mesures seront prises  pour  freiner la propagation galopante de la covid-19. « J’ai échangé ce vendredi avec le Conseil scientifique sur la hausse des cas de contamination constatée ces dernières semaines », a écrit le Chef de l’Etat sur sa page face book. « Avec les membres du gouvernement togolais et le Conseil scientifique, nous définirons les meilleurs voies et moyens pour endiguer cette pandémie.  C’est le lieu de recommander de nouveau à chaque citoyen le respect scrupuleux des mesures barrières et de faire sienne la campagne de vaccination afin de limiter la contamination », a-t-il indiqué.

« Nous avons eu une réunion de crise avec le Chef de l’Etat pour discuter de la flambée que nous constatons actuellement au Togo (…) Donc nous avons discuté avec le chef de l’Etat et les membres du gouvernement des différentes stratégies qu’on pourrait proposer pour pouvoir contrôler très rapidement cette pandémie », a indiqué Pr Didier Koumavi Ekouevi (photo), Président du Conseil scientifique au sortir de la réunion de crise. A en croire l’épidémiologiste, « nous avons en moyenne six cents (600) cas par semaine, soit à peu près cent (100) cas chaque jour. Et cette augmentation de cas est constatée depuis la première semaine du mois de janvier (…) Hier (Jeudi 18 mars, Ndlr) nous avons eu plus d’une centaine de cas et quatre (04) décès. L’épidémie se concentre essentiellement dans le Grand Lomé» avant d’ajouter  « Nous ne pouvons pas rester sans proposer de nouvelles mesures et c’est sur ces mesures que nous allons essayer de réfléchir au cours de ce week-end pour transmettre le plus rapidement possible nos propositions au gouvernement. Ceci sera fait d’ici lundi ou mardi », a confié Pr Didier Ekouevi.

Joignant donc l’acte à la parole, l’équipe gouvernementale s’est réunie en conseil des ministres le mercredi au Palais de la Présidence. Au menu des travaux, des dossiers prioritaires de la feuille de route quinquennale, mais également la gestion de la crise sanitaire. Pour le gouvernement, le Togo observe une augmentation du nombre de cas de Covid-19 depuis le début de l’année. A ce jour, le Togo totalise 9992 cas et 107 décès. Le Grand Lomé abrite 70% du nombre total de cas et pratiquement la même proportion des nouveaux cas enregistrés depuis le 1er janvier. Face à cette préoccupante flambée, sur les recommandations du Conseil scientifique et les résultats des différentes consultations, le Gouvernement prend les mesures suivantes

Communiqué du Gouvernement

1-Redynamisation du groupe mixte de surveillance Covid-19 (GMS) par un renforcement d’au moins 1.000 personnels issus de la composante Forces de défense et de sécurité pour intensifier la surveillance, la prévention et les interventions.
2-Accélération de la campagne de vaccination avec la mise en place d’une stratégie mobile notamment en délocalisant la vaccination en tout lieu où cela est nécessaire dans le Grand-Lomé dans le respect des critères d’âge.
3-Interdiction de tous les rassemblements de masse notamment les sports de masse, les cérémonies funéraires, les mariages, les évènements culturels, les campagnes publicitaires, les concerts, les réceptions.
4- Respect de la limitation stricte à quinze (15) du nombre de personnes pour les enterrements.
5- De manière spécifique et non exhaustive, les rassemblements constatés dans les lieux suivants sont strictement interdits :

1. La place «Bonké»
2. Le local du réseau Tiens Casablanca
3. Les agences de la Lonato
4. Le Carrefour Limousine (Avédji)
6- Renforcement du contrôle au niveau des points de passage des frontières.
7- Maintien de l’interdiction de l’accès à la plage. Les contrevenants s’exposent à des sanctions conformément aux lois en vigueur.
8- Contrôle renforcé du respect des mesures-barrières à l’entrée des marchés avec une présence des forces dédiées.
9- Renforcement du contrôle du respect du nombre de passagers et du respect du port de masque et des gestes-barrières dans les transports.
10- Renforcement de la surveillance et de la veille dans toutes les institutions, les administrations publiques et les entreprises publiques et privées par la réactivation des Comités de veille avec une implication des premiers responsables.
11- Instruction aux Ministres de s’assurer du bon fonctionnement des Comités de veille, du respect des mesures édictées et d’en rendre compte.
12- Renforcement de la surveillance des lieux de cultes et obligation de port du masque et du respect des mesures-barrières, et interdiction des prestations des chorales et groupes musicaux, avec fermeture immédiate en cas de non-respect des mesures édictées.
13- Renforcement de la surveillance des bars avec fermeture immédiate en cas de non-respect des gestes barrières.
14- Recours de manière privilégiée à la vente à emporter dans les bars, restaurants et cantines.
15- Application immédiate des sanctions en cas de non-respect des mesures édictées conformément aux lois et règlements en vigueur.
16- Poursuite des consultations et analyses afin d’envisager un couvre-feu dans les jours à venir selon l’évolution qui sera constatée.
17- Le Gouvernement met en garde contre la désinformation sur les médias et les réseaux sociaux et rappelle que les auteurs s’exposent à la rigueur de la loi.
18- Le Gouvernement appelle l’ensemble de la population à une extrême vigilance et à un respect scrupuleux des mesures édictées et invite la population cible à se faire massivement vacciner afin d’atteindre rapidement le seuil nécessaire à l’acquisition d’une immunité collective.

Fait à Lomé, le 24 mars 2021

Le Gouvernement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici